Nous voilà enfin débarrassés de tous ces amateurs

Message Bookmarked
Bookmark Removed
Not all messages are displayed: show all messages (254 of them)

Ma solution bien franchouillarde : supprimer Zing pour mettre JdT sur un pied d'égalité avec les autres forums.

pomenitul, Tuesday, 7 January 2020 14:36 (two months ago) link

https://i.imgflip.com/3lf46d.jpg

Le Bateau Ivre, Tuesday, 7 January 2020 15:07 (two months ago) link

:)

pomenitul, Tuesday, 7 January 2020 15:09 (two months ago) link

J'ai pas de télévision et j'ai jamais téléchargé Zing.

Un sang impur (Sund4r), Tuesday, 7 January 2020 16:13 (two months ago) link

Tu devrais

licorice oratorio (baaderonixx), Wednesday, 8 January 2020 09:44 (two months ago) link

Pour que je puisse le supprimer ?

Un sang impur (Sund4r), Wednesday, 8 January 2020 14:41 (two months ago) link

est-ce qu'on a discuté l'affaire matzneff ?

||||||||, Friday, 10 January 2020 17:45 (two months ago) link

je ne sais pas qu’est-ce qu’il y a dire sauf... comment dit-on « yikes » en français ?

||||||||, Friday, 10 January 2020 17:47 (two months ago) link

« Oh là là ! » ou « oula ».

Je n'avais fort heureusement jamais entendu parler de M. Matzneff avant cette affaire, mais il est loin d'être le seul « intellectuel » français de sa génération à avoir brouillé les frontières entre pédophilie et provoc-philie. Cf. aussi : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/14/daniel-cohn-bendit-et-la-pedophilie-les-faits-sur-les-accusations-qui-refont-surface_5461818_4355770.html

pomenitul, Friday, 10 January 2020 18:35 (two months ago) link

Moi aussi, je ne connais pas son œuvre mais, en principe, je ne pense pas que c'est correct pour une bibliothèque de retirer des livres de ses rayons pour une telle raison, comme a fait la Grande Bibliothèque à Montréal.

Un sang impur (Sund4r), Friday, 10 January 2020 18:40 (two months ago) link

Je n'étais pas au courant. En effet, ça me semble être une réaction totalement disproportionnée. Dans ce cas-là, il faudrait vouer toutes les œuvres d'André Gide et de Lewis Carroll aux gémonies pour parachever l'épuration.

pomenitul, Friday, 10 January 2020 18:43 (two months ago) link

ça m'a fait un choc de regarder la liste de « supporters » de sa petition de 1977 sur la majorité sexuelle

Le Monde 23 mai 1977 [Parmi les signataires de l'appel figurent Louis Althusser, Jean-Paul Aron, Roland Barthes, André Baudry, Simone de Beauvoir, Jean-Claude Besret, Jean-Louis Bory, Bertrand Boulin, François Chatelet, Patrice Chéreau, Copi, Alain Cuny, Gilles Deleuze, Jacques Derrida, Françoise Dolto, Michel Foucault, Félix Guattari, Michel Leiris, Gabriel Matzneff, Bernard Muldworf, Christiane Rochefort, Alain Robbe-Grillet, Jean-Paul Sartre, le docteur Pierre Simon et Philippe Sollers.]

putain !

juntos pedemos (Euler), Friday, 10 January 2020 18:46 (two months ago) link

Autres temps, autres mœurs, n'est-ce pas…

(C'est ce que je me dis pour me rassurer.)

pomenitul, Friday, 10 January 2020 18:50 (two months ago) link

J'allais oublier :

Françoise Dolto

mdr

pomenitul, Friday, 10 January 2020 18:51 (two months ago) link

Les signataires insistent sur la nécessité de mettre à jour des textes qui ne tiennent pas compte de l'évolution rapide des mœurs. Ils demandent que le dispositif pénal soit allégé, que de telles affaires, aujourd'hui passibles de la cour d'assises, soit jugées par un tribunal correctionnel.

juntos pedemos (Euler), Friday, 10 January 2020 18:51 (two months ago) link

^^^ la lettre de 1977

juntos pedemos (Euler), Friday, 10 January 2020 18:52 (two months ago) link

cette video est stupéfiant - c'est presque comme un blague a lui. bravo la femme qui à s'insurger
https://www.youtube.com/watch?v=H0LQiv7x4xs

||||||||, Friday, 10 January 2020 19:45 (two months ago) link

*pour lui

||||||||, Friday, 10 January 2020 19:47 (two months ago) link

Que Denise Bombardier soit québécoise n'est pas un hasard…

pomenitul, Friday, 10 January 2020 19:50 (two months ago) link

Ah, le bilinguisme :

.@OC_Transpo Should I again write to the office of the city clerk regarding your level of service in French? Will it be the elevators (French) or the Escalators (English) which will be service during 2-3 weeks (French) or days (English)? #octranspo #bilinguism pic.twitter.com/sFjDYFkgix

— Lambert (@colbeta_) January 18, 2020

One must put up barriers to keep oneself intact (Sund4r), Monday, 20 January 2020 02:16 (two months ago) link

Ah, mon Dieu, cette vidéo de Matzneff et Bombardier !

One must put up barriers to keep oneself intact (Sund4r), Monday, 20 January 2020 02:26 (two months ago) link

Cette video est incroyable - et encore plus sidérant le traitement qu'elle a dû subir après. A cause de ses propos, elle a été effectivement "blacklistée" par une certaine intelligentsia littéraire (le Monde des Livres, en tête)

licorice oratorio (baaderonixx), Monday, 20 January 2020 10:38 (two months ago) link

C'est une bien maigre consolation, mais l'universel dégoût provoqué par cette vidéo témoigne à tout le moins d'un véritable changement de paradigme.

pomenitul, Monday, 20 January 2020 11:56 (two months ago) link

^oui t'as raison. une question à propos ce sujet - est-ce qu'on peut decrire des actes comme « degeu(lasse) » ou est-ce que ce mot ne utilise que pour decrire la nourriture/le gout ?

||||||||, Monday, 20 January 2020 19:34 (two months ago) link

(désolé - je suis en train d'apprendre l'allemand donc ça veut dire que je ne parle souvent la français et je fais plein des fauts)

||||||||, Monday, 20 January 2020 19:37 (two months ago) link

Tu peux l'employer au sens figuré d'« injuste », oui. L’abréviation « dégueu » me semble plus littérale, par contre, et sert plutôt à décrire quelque chose de physiquement répugnant.

pomenitul, Monday, 20 January 2020 19:42 (two months ago) link

Pour une ville de près de trois millions d'habitants, la plus peuplée d'un pays officiellement bilingue, ce genre de nouvelle est de nature à me rappeler à quel point l'asymétrie linguistique fait partie intégrante des valeurs tacites du Canada :

https://onfr.tfo.org/la-librairie-francophone-de-toronto-menacee-de-fermeture/

pomenitul, Friday, 24 January 2020 16:28 (two months ago) link

est-ce que un « thread » sur l'éducation pourrait nous intéresser ?

j'ai toujours des réflexions pertinents (à la LPPR par exemple) mais néanmoins je reste paresseux

juntos pedemos (Euler), Friday, 24 January 2020 17:15 (two months ago) link

Je ne dis pas non.

pomenitul, Friday, 24 January 2020 17:25 (two months ago) link

Pourquoi pas ?

With considerable charm, you still have made a choice (Sund4r), Friday, 24 January 2020 17:31 (two months ago) link

Vraiment moche, cette histoire, et si typiquement française :

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/29/affaire-mila-la-ministre-de-la-justice-accusee-de-vouloir-legitimer-le-blaspheme_6027715_3224.html

Entre le délégué général du Conseil français du culte musulman qui déclare à la radio qu'« elle l'a cherché » (une gamine de seize ans, s'entend) et la fachosphère qui s'empare de cette anecdote pour marquer des points auprès du grand public, on est pas sortis de l'auberge.

pomenitul, Thursday, 30 January 2020 08:50 (one month ago) link

Ce genre d'affaires qui me comfortent dans ma conviction que plus jamais je ne vivrai dans ce pays. Une régression culturelle sans fin.

licorice oratorio (baaderonixx), Thursday, 30 January 2020 09:02 (one month ago) link

Il n’en fallait pas moins pour raviver le débat autour de ce sujet sensible. Depuis le début de cette affaire, deux camps s’opposent et s’affrontent sur les réseaux sociaux : #JeSuisMila ou #JeNeSuisPasMila.

mdr / putain

juntos pedemos (Euler), Thursday, 30 January 2020 09:24 (one month ago) link

pour ainsi dire : interdire twitter

juntos pedemos (Euler), Thursday, 30 January 2020 09:24 (one month ago) link

sla (sur l'argent)

pomenitul, Thursday, 30 January 2020 09:34 (one month ago) link

Pour une ville de près de trois millions d'habitants, la plus peuplée d'un pays officiellement bilingue, ce genre de nouvelle est de nature à me rappeler à quel point l'asymétrie linguistique fait partie intégrante des valeurs tacites du Canada :

https://onfr.tfo.org/la-librairie-francophone-de-toronto-menacee-de-fermeture/

Je savais pas vraiment quoi dire au sujet de ce reportage. Il y a toujours une asymétrie linguistique dans le pays, si on considère le nombre de locuteurs des deux langues, et certainement à Toronto. Eh bien, les temps sont durs pour n'importe quelle genre de librairie indépendante. Mais c'est encore dommage. Peut-être quelque chose va changer après qu'on construit l'université française? Si cela peut te consoler, je pense que le français s'épanouit à Ottawa. Même dans la banlieue à l'ouest où j'ai grandi, il y a maintenant plusieurs écoles françaises, ce qui n'était absolument pas le cas aux années 80 et 90.

With considerable charm, you still have made a choice (Sund4r), Friday, 31 January 2020 00:24 (one month ago) link

Ceci, c'est intéressant mais ca veut dire quoi, avoir 720 sexes ? : https://www.parczoologiquedeparis.fr/fr/les-animaux/le-blob-3035

With considerable charm, you still have made a choice (Sund4r), Friday, 7 February 2020 03:52 (one month ago) link

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/13/accord-de-libre-echange-ue-canada-la-colere-des-canadiens-contre-le-denigrement-des-francais_6029434_3234.html

J'adore cette citation :

Ai-je l’air d’un homme qui mange du poulet lavé à l’eau de Javel ?

romanesque architect (pomenitul), Thursday, 13 February 2020 18:36 (one month ago) link

ni moi mdr

le contrat des cantines des écoles de mon arrondissement exige que la viande soit française ; il y a un « scandale » car de la viande bovine allemande a été servi la semaine dernière et des parents ont découvert les cartons étrangers dans les poubelles ; pas de bobos mais quand même

juntos pedemos (Euler), Thursday, 13 February 2020 20:32 (one month ago) link

Devenir locavore à des fins écolos, oui, je veux bien, mais ça frôle parfois le sentiment religieux en France, comme si tout aliment qui n'avait pas été cultivé sur le sol béni de la République était forcément empoisonné, à plus forte raison lorsqu'il provient d'Amérique du Nord. Pourtant, le Canada tend à s'aligner sur les normes européennes davantage que son voisin du Sud, ce qui facilite les échanges commerciaux avec la France, et le CETA est justement là pour préciser ces critères et s'assurer qu'ils correspondent bel et bien aux règles européennes. Mais comme tu viens de le rappeler, même les agriculteurs des autres pays de l'UE sont perçus comme d'éventuels chevaux de Troie, puisqu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, n'est-ce pas, surtout lorsqu'on bénéficie d'un tel climat et d'un tel terroir…

romanesque architect (pomenitul), Thursday, 13 February 2020 20:45 (one month ago) link

Ha, je ne savais pas qu'il y avait un tel conflit.

Au sujet des affaires étrangères du Canada, j'ai entendu ce reportage sur la radio et je l'ai trouvé intéressant, qu'il y a un petit alliance entre le Canada et le Sénégal : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1519995/macky-sall-tournee-trudeau-cherche-appui .

With considerable charm, you still have made a choice (Sund4r), Friday, 14 February 2020 04:13 (one month ago) link

« Ils ne toucheront pas le pain » : un village de Roumanie s’oppose à l’arrivée de deux boulangers sri-lankais

des réflexions, pomenitul ?

j'ai un « frère » doctoral (nous avons le même directeur de thèse), roumain, qui m'a invité à Bucarest une fois pour donner un colloque. Nous avons discuté le coût de la vie à Bucarest ; c'est impossible même pour un professeur, encore moins un post-doc. Donc tout le monde (qui peut) part. C'est la même histoire partout. Mais je me demande si l'histoire de Roumanie pose des problèmes particuliers pour le remplacement de cette population.

juntos pedemos (Euler), Tuesday, 18 February 2020 16:34 (one month ago) link

Cela fait déjà un certain temps que cette affaire est médiatiquement close en Roumanie, donc j'étais persuadé qu'elle n'avait trouvé aucun écho à l'étranger. En tout cas, j'ai apprécié l'analyse du Monde, qui souligne bien la situation particulière de cette minuscule communauté magyarophone au sein du pays. Il est juste de rappeler qu'ils se considèrent hongrois avant toute chose et qu'ils s'abreuvent volontiers de propagande orbaniste, sans prêter attention au discours roumanophone ambiant, qu'ils méprisent. Bref, c'est une enclave d'irréductibles, avec toutes les dérives que cela suppose.

Pour ce qui est de l'autre versant de cette question, qui concerne l'émigration massive de la population roumaine vers l'Europe de l'Ouest du fait de l'entrée de la Roumanie dans l'UE en 2007, c'est un sujet délicat. D'une part, on est en droit de s'en lamenter, d'autant plus que cela risque d'entraîner - on le constate d'ores et déjà - une course au moins-disant, en tirant les salaires vers le bas. De l'autre, la Roumanie, à l'instar d'autres États ex-communistes, ne serait absolument rien sans cette appartenance au marché unique, comme en témoigne notamment la République Moldave voisine, cette nation fictive annexée par les Russes, qui est aujourd'hui l'une des plus pauvres d'Europe. En règle générale, les Roumains ont des attentes économiques et sociales beaucoup moins élevées que les Occidentaux, donc il est plus facile pour « nous » de reconnaître les aspects positifs de l'UE, malgré ses inconvénients évidents.

romanesque architect (pomenitul), Tuesday, 18 February 2020 17:09 (one month ago) link

d'accord, intéressante ! oui, j'ai noté l'aspect hongrois de cette communauté, c'est important pour comprendre l'histoire.

le problème (à Bucarest au moins) (il me semble) est le prix de location, disproportionné par rapport aux salaires.

juntos pedemos (Euler), Tuesday, 18 February 2020 17:45 (one month ago) link

Ce n'est pas donné, en effet, mais il ne faut pas oublier que 96% des Roumains possèdent leur propre logement. C'est d'ailleurs le taux le plus élevé au monde !

romanesque architect (pomenitul), Tuesday, 18 February 2020 17:50 (one month ago) link

putain ! formidable. je ne sais pas si mon ami possède un apart, peut–être en province mais il voudrait être chercheur.

juntos pedemos (Euler), Tuesday, 18 February 2020 17:55 (one month ago) link

Je ne peux pas lire l'intégralité de l'article sans payer. Est-ce que quelqu'un pourrait le copier ou résumer svp ?

With considerable charm, you still have made a choice (Sund4r), Wednesday, 19 February 2020 18:03 (one month ago) link

C’est l’histoire de deux Sri-Lankais venus travailler dans le fin fond de la Roumanie et dont la seule présence a suffi à enflammer un village, et déclencher un débat national qui en dit long sur les peurs que génèrent les transformations démographiques, culturelles et économiques actuellement en cours en Europe centrale.
Don Prasanna Piumal, 22 ans, et Amarashinga Archchilage Mahinda, 49 ans, sont arrivés mi-janvier à Ditrau, 5 500 habitants, à cinq heures de route au nord de Bucarest, pour travailler dans la boulangerie industrielle de la commune.
Venus de l’autre bout du monde, ces boulangers ont été recrutés parce que l’entreprise locale affirme ne pas trouver de main-d’œuvre dans cette région en plein déclin démographique, et où une bonne partie des jeunes sont eux-mêmes partis chercher du travail en Europe de l’Ouest. Depuis des mois, dans toute la Roumanie, on voit ainsi apparaître ces travailleurs étrangers, venus surtout d’Asie, destinés à remplacer une partie des trois millions de Roumains qui ont quitté le pays.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’Allemagne, eldorado des jeunes Roumains
Face à une économie désormais en quasi-plein emploi mais où les salaires restent toujours bien plus faibles qu’en Allemagne, le gouvernement roumain leur distribue de plus en plus facilement des permis de travail.
Alimenter les peurs
Ces immigrés sont, la plupart du temps, relativement bien acceptés par une société roumaine plus tolérante que la moyenne des pays voisins. Mais à Ditrau, rien ne va se passer comme prévu. Car la commune est en plein cœur du pays des Sicules, une région à majorité hongroise, héritage de l’empire des Habsbourg, disloqué après la première guerre mondiale.
Bien qu’enclavés au milieu de la Roumanie, plus de 90 % des habitants de Ditrau se déclarent Hongrois, parlent hongrois et surtout regardent la télévision hongroise, devenue, depuis l’arrivée de Viktor Orban au pouvoir à Budapest, une vaste machine à alimenter les peurs autour de l’immigration.
En quelques jours, l’arrivée des deux boulangers sri-lankais a déclenché un vaste mouvement de protestation. Le 29 janvier, une première manifestation est organisée par des villageois. Elle a regroupé deux cents personnes autour du vicaire catholique, devenu le chef de file de la résistance constituée autour d’un groupe Facebook nommé « Nous voulons un Ditrau sans migrants » où les propos racistes sont légion.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi Après la Hongrie et la Pologne, inquiétudes sur l’Etat de droit en Roumanie
Le samedi suivant, le maire de la commune a convoqué une réunion publique dans une atmosphère électrique. Plusieurs centaines d’habitants sont venus y exprimer leur inquiétude contre ces deux hommes à la peau foncée. « Imaginons que d’autres employeurs fassent venir, disons, six travailleurs étrangers dans notre village. Dans deux ans, ces six vont amener leurs familles et dans quatre ou cinq ans, nous serons entourés de Noirs », y dénonçait une habitante.
« J’ai travaillé dans cette boulangerie il y a cinq ans. La direction dit qu’elle ne peut pas trouver de personnel mais c’est parce que ceux qui y travaillent ne sont pas bien traités », défendait une autre. Faut-il le préciser ? Les deux Sri-Lankais ne sont pas musulmans, mais catholique et bouddhiste.
Conditions de travail
Des menaces sont exprimées contre le commerce. Don Prasanna Piumal et Amarashinga Archchilage Mahinda sont déplacés par leur employeur dans la ville voisine pour leur sécurité.
« Nous ne sommes plus au Moyen Age. Ces gens du Sri-Lanka sont comme nous, ils gagnent 60 dollars [55 euros] dans leur pays, donc le salaire minimum d’ici [250 euros net en Roumanie] représente beaucoup d’argent pour eux. Ils sont venus pour soutenir leur famille et ne font de mal à personne », déclare la directrice de la boulangerie, Katalin Kollo, en refusant de les licencier. La boulangerie affirme toutefois qu’ils « ne toucheront pas le pain », mais seront affectés à d’autres tâches.
Le scandale a pris une ampleur nationale au point que la ministre roumaine du travail a été obligée de réagir : « Je suis surprise de l’attitude de la communauté locale, ils ont peut-être oublié que beaucoup de Roumains travaillent à l’étranger et qu’ils pourraient être traités de la même façon. » Elle déclenche en parallèle une enquête sur les conditions de travail dans la boulangerie, car plusieurs habitants affirment que les salaires sont trop bas et que les heures supplémentaires ne sont pas toujours payées pour les 90 employés. Après une brève enquête, l’inspection du travail impose en effet une amende de 2 000 euros à la boulangerie.
Pour autant, les tensions entre la boulangerie et les habitants semblent encore loin d’être redescendues. Le 12 février, le vicaire du village, en dépit des condamnations de son évêque, est allé de nouveau remettre une pétition au maire. Signée par 1 800 habitants, elle réclame que la boulangerie « s’excuse publiquement », « indemnise les employés de leurs congés annuels et des heures supplémentaires non déclarés sur les cinq dernières années » et « n’emploie pas de main-d’œuvre étrangère tant que le taux de chômage de Ditrau dépasse 2 % et contribue ainsi à la prévention de l’émigration des jeunes ».
Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’emploi, une fracture au sein de l’Europe
La directrice de la boulangerie a refusé de s’exécuter. En arguant qu’elle n’arrivait toujours pas à trouver de candidats locaux, elle a au contraire annoncé qu’un autre Sri-Lankais venait d’arriver et que quatre Népalais allaient suivre prochainement.
Jean-Baptiste Chastand(Vienne, correspondant régional)

juntos pedemos (Euler), Wednesday, 19 February 2020 18:05 (one month ago) link

Merci et wow.

With considerable charm, you still have made a choice (Sund4r), Thursday, 20 February 2020 04:35 (one month ago) link

three weeks pass...

Alors, comment va la quarantine pour tout le monde ? J'aurai du temps pour finir de lire Le vieux fantôme qui dansait sous la lune, un petit roman de Sophie Frisson que j'ai commencé de lire mais a mis en pause. Aussi, j'ai hâte d'enregistrer de la musique. J'espère que je pourrai enseigner assez de cours sur vidéo.

Sund4r, Sunday, 15 March 2020 23:05 (one week ago) link


You must be logged in to post. Please either login here, or if you are not registered, you may register here.